Race de chien : Akita inu

En résumé:

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

L’Akita Inu fait partie intégrante du groupe des Spitz et groupe primitif. Haut sur pattes, il sait montrer une allure parfaite, tant dans sa démarche que dans son comportement. Mais qu’en est-il ? Avez-vous plus de détails sur lui, hormis qu’il est magnifique ? En lisant les quelques lignes qui suivent, vous en apprendrez bien plus !

Les caractéristiques de l’Akita inu

Lorsque l’on regarde l’Akita Inu, on a l’impression de voir un chien dont la noblesse ne peut être contredite. Sa dignité est au rendez-vous, mais il sait rester tout autant simple. Son aspect “Spitz asiatique” lui confère une grande taille. Son ossature est très robuste, c’est un chien parfaitement proportionné. Il va sans dire que sa constitution totale est forte. Son front est bien large, ses yeux tout petits. Cela fait contraste, d’autant que ces derniers ont une forme qui se rapproche du triangle.

Ils semblent donc encore plus petits. Les oreilles sont épaisses, arrondies et toujours inclinées vers l’avant. La queue est très fournie au niveau pelage et reste constamment enroulée sur son dos. Malgré que les poils soient courts, ils sont très nombreux, de couleur fauve, sésame, bringé ou blanc. Ce coloris n’est présent que sous la mâchoire, la gorge, le poitrail, les joues et les côtés du museau, de même que sur le ventre, l’intérieur des membres et la partie inférieure de la queue. Le poids d’Akita Inu tourne entre 30 et 60 kg.

La taille de 64 à 70 cm ne concerne que le mâle, car la femelle oscille entre 58 et 64 cm.

Origine

Akita Inu

L’Akita Inu vient du Japon, plus précisément de la préfecture d’Akita. Ce canin, très ancien, était fait pour la chasse. Au fur et à mesure que les années ont passé, il s’est montré très bon chien de combat et de garde. Aujourd’hui, il est considéré comme un trésor.

Le patrimoine japonais le protège assidûment, le préserve et le défend. L’Akita Inu descend de Dewa et Ichinoseki. Dewa est maintenant “l’Akita américain”, alors que Ie chinoseki est resté l’Akita Inu que nous connaissons. Celle-ci lui ressemble depuis sa “création”, tandis que Dewa n’avait que quelques traits similaires.

Caractère de ce chien de race

Sa dignité et sa “majestuosité” font de lui un chien réservé, calme, patient, digne et doux. En effet, il sait être affectueux avec les membres de sa famille. Même lorsqu’il est content, sa joie et son amour pour ses maîtres sont montrés de manière simple et calme. Concernant son domicile, il saura le garder. Les enfants ne risquent rien, du moment qu’il les connaît. Dans le cas contraire, il peut paraître méfiant et réticent. Il se bat bien et trop souvent avec ses congénères mâles.

Enfin, si un humain fait un geste trop brusque à côté de lui, il peut réagir de façon assez brutale, sans pour autant faire mal. Eh oui, ses instincts de samouraï ressortent toujours, d’une manière ou d’une autre ! Sa frimousse le rend original. Il n’a pas un caractère à rester seul.

S’il doit le faire, il le fait, mais il faut dire que ce ne sont pas ses moments fétiches. Intelligent, il sait faire face à toutes les situations, même les plus imprévues. Il comprend vite ce que l’on dit ou ce qu’il se passe et réagit donc en fonction du moment.

Conditions de vie

Contrairement aux chiens de grande taille, l’Akita Inu n’a pas forcément besoin d’exercices. Néanmoins, il vous appartient de le balader un peu tous les jours, de manière à conserver sa forme olympique. Il sait s’adapter à toutes les températures, des plus froides aux plus chaudes.

Malgré tout, il n’aime pas trop vivre dehors, il préfère rester au contact de l’être humain. Vous pouvez donc le garder en appartement, sachant qu’il est calme. Aucune bêtise ne sera faite, il n’aboiera pas non plus toute la journée.

Sa santé

En temps que chien primitif, il s’avère très rustique et robuste. Cependant, il existe, chez cette race, deux maladies auto-immunes, l’adénite sébacée et le VKH. La première est une maladie dermatologique avec perte de poils. La deuxième est une dépigmentation de la peau et du nez, avec inflammation de l’iris de l’œil et du cerveau. La transmission de ces pathologies est floue. La seule chose que nous savons à ce sujet est qu’il s’agit d’hérédité.

Par contre, il faut savoir que lorsque l’Akita Inu est atteint de ces maladies, le système immunitaire de votre protégé se met à attaquer aussi bien les cellules malades que les non-malades. L’espérance de vie moyenne de votre boule de poils est quantifiée à 11 ans.

ban

Son dressage

Akita inuChien intelligent, il comprend très vite les ordres qui lui sont donnés. En revanche, le dressage doit se faire avec fermeté et sans brutalité. Il faut qu’il comprenne qui est son maître, au lieu de vouloir s’imposer lui-même. Peu fugueur, vous pourrez le dresser dans un espace assez grand, ce qui lui permet de se défouler aussi. Autant de conseils de dressage qui se doivent d’être respectés si vous ne voulez pas qu’il soit dominant par la suite.

Quelques conseils

La vaccination est plus qu’importante pour l’Akita Inu, car une épidémie de rage a failli en venir à bout de ces si beaux canins. Lors de la Seconde Guerre mondiale, on tuait les chiens pour que la population ait à manger. Il s’agit de la deuxième fois où l’on a failli perdre ces trésors.

Livres complémentaires : 

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Akita inu
4.3 (85.71%) 28 votes

Pin It on Pinterest