Race de chien : Berger Blanc Suisse

En résumé:

Robuste (santé) 90%
Voyage 80%
Supporte la solitude 40%
Apte à la garde 90%
Entretien 80%
Education 90%
Propreté 80%

Le berger blanc suisse est un imposant chien de type berger allemand recouvert d’une belle robe soyeuse immaculé. Également appelé chien de berger blanc, berger blanc américain ou berger blanc canadien, cet élégant canidé ressemblant à s’y méprendre au loup appartient au groupe des bergers et bouviers. Ce robuste travailleur se fera une joie de vous suivre dans toutes vos aventures du quotidien. D’ailleurs, il est si polyvalent qu’il se révèle non seulement être un excellent chien de compagnie mais aussi un très bon conducteur de troupeau, un chien sanitaire et d’assistance d’exception, de décombres, d’avalanches, de sauvetage aquatique, de recherche d’explosifs et stupéfiants, de police et sécurité qui ne reculera devant rien, simplement pour faire plaisir à son maître qu’il adore par-dessus tout.

Les caractéristiques du Berger Blanc Suisse

Puissant et musclé, le berger blanc suisse dévoile une silhouette harmonieuse des plus raffinées. Son corps de forme allongée rappelle incontestablement le berger allemand, si ce n’est qu’il est légèrement moins angulé que son cousin noir et fauve et que son dos est parfaitement horizontal. Avec sa longue tête peu bombée ornée d’une truffe noire luisante, cet amour de gros nounours semble toujours en alerte tant ses grandes oreilles triangulaires attachées haut et parallèles sont constamment dressées vers l’avant. Le stop peu marqué laisse apparaître de jolis yeux en amande un peu obliques, de couleur noisette variant du fauve au brun foncé. Sa queue touffue en forme de sabre est insérée assez bas et peut descendre sous le jarret. Au repos, elle pend et s’incurve très légèrement vers le haut. C’est seulement lorsque le chien est en éveil que la queue est portée plus haut, sans jamais dépasser la ligne du dos. Le berger blanc suisse est reconnaissable par son long poil double bien dense et couché, entièrement blanc. Lorsque l’on caresse sa fourrure lisse et drue, on apprécie sentir un sous poil abondant d’une douceur inouïe. Digne et massif, le berger blanc suisse mâle mesure 60 cm à 66 cm au garrot, pour un poids oscillant entre 30 kg et 40 kg. La femelle est tout aussi impressionnante puisque sa taille atteint 55 cm à 61 cm au garrot et qu’elle pèse de 25 kg à 35 kg.

Origine du BBS

C’est en Allemagne vers 1890 que démarre l’histoire du majestueux berger blanc suisse. L’éleveur germanique Max Von Stephanitz avait le désir profond de créer le chien de berger idéal et c’est ainsi qu’il donna naissance au magnifique berger allemand en 1899. Il était fréquent que les chiots viennent au monde recouverts d’un pelage immaculé, et en 1913, le premier berger blanc a été inscrit dans le livre d’origine des bergers allemands. Bien que cette couleur soit typique et ancienne chez les chiens de berger, le blanc n’était plus admis à compter de 1933 car jugé responsable de nombreuses tares. Malgré tout, les éleveurs attendris par la beauté de ces sujets à l’allure noble préféraient taire leur existence plutôt que de les supprimer. Au Etats-Unis et au Canada, les bergers blancs sont progressivement devenus une race pure et distincte sous le nom de berger suisse. En 1964, le premier club de berger blanc est fondé dans le but de préserver la race. En 1967, ces chiens d’une rare beauté furent importés en Suisse avant que l’American Kennel Club ne supprime le berger allemand blanc de son livre de races. Il figure en outre à l’appendice du livre des Origines Suisse depuis juin 1991 en tant que nouvelle race. Petit à petit, des clubs d’éleveurs émergent aux quatre coins de la planète, désirant montrer combien ce chien possède un grand nombre de qualités. En novembre 2002, la Fédération Cynologique Internationale ne peut alors que reconnaître le succès du berger suisse, qui est accepté de façon provisoire sous le nom de berger blanc suisse. En janvier 2003, la Société Centrale Canine admet que la race est apte à obtenir le LOF, qui fait alors l’objet d’une standardisation par la FCI. Lors de cet événement, la Suisse a tout naturellement assumé la paternité du berger blanc suisse.

Caractère du Berger Blanc Suisse

Attentif, vigilant, plein de tempérament mais pas nerveux pour un poil, le berger blanc suisse remplit à merveille les fonctions de chien de garde. Sa stature en impose et il n’hésite pas à aboyer avec virulence pour dissuader les intrus de franchir le pas de la porte, loin de se douter que ce gardien est totalement dépourvu d’agressivité. Il faut toutefois noter que ce brave compagnon se fait entendre uniquement dans l’objectif d’avertir son maître d’un fait qu’il juge inquiétant. Bien qu’il se montre réservé envers les étrangers, il n’est en aucun cas peureux. Le berger blanc suisse aime en effet la compagnie de l’être humain, à tel point qu’il supporte très mal la solitude. D’ailleurs, il semblerait qu’il s’agisse là de son unique défaut. Affectueux, joueur et sensible, ce doux canidé se démarque par sa fidélité exemplaire et sa grande écoute pour son maître, qu’il considère comme son idole. De nature curieuse, le berger blanc suisse peut se montrer particulièrement attentif aux activités que vous pratiquez. Bricolage, jardinage, peinture, cuisine, il veillera sur vous et rien ne lui échappera !

Conditions de vie

berger-blanc-suisse-qui-sauteNe vous fiez pas à son aspect de loup ! Le berger blanc suisse est un chien plutôt calme qui parvient aisément à s’adapter au style de vie que lui impose son maître. Néanmoins, il sera plus heureux si vous lui donné l’opportunité de se défouler à la campagne. Si vous habitez en appartement, le berger blanc suisse aura impérativement besoin de longues promenades quotidiennes. Très dynamique et vif, il brillera dans les sports canins comme l’agility ou encore le pistage, le mordant et l’obéissance rythmée. Gardez toujours à l’esprit que pour lui, le principal est de rester autant que possible auprès de son maître et de sa famille. Ne le laissez pas seul plusieurs heures par jour au risque de le voir devenir destructeur et malheureux… Ce beau chien immaculé ne demande qu’affection et présence humaine, alors partagez un maximum d’activités avec votre bienveillant compagnon à quatre pattes et n’ayez pas peur de lui donner des ordres. Il sera ravi de les exécuter pour vous voir fier de lui. A la fois gardien vigilant et bon chien de famille, le berger blanc suisse aime tout spécialement les enfants. Sa docilité, sa douceur, son entrain et sa patience infinie en font un excellent compagnon de jeu. Il est également très sociable avec ses congénères, femelles comme mâles. Si vous souhaitez adopter un chat, un lapin, des poules ou encore un cheval, votre fidèle allié poilu trouvera là de nouveaux amis pour lui tenir compagnie.

Santé

Le berger blanc suisse est un chien robuste. Il rencontre toutefois quelques problèmes de santé et peut souffrir de diarrhées. Il est fondamental de surveiller sa croissance et de ne surtout pas lui demander trop jeune de participer à des sports intenses. En effet, ce grand loup peut être disposé à la dysplasie coxo-fémorale, de la hanche et du coude. Les poils blancs de ce berger présentent la particularité d’être autonettoyants. De ce fait, un simple brossage quotidien est recommandé en périodes de mue. Evitez de le laver trop souvent. Deux toilettages par an s’avèrent amplement suffisant. Enfin, votre fidèle compagnon vous offrira près de 14 années de bonheur et d’amour.

Éducation du Berger Blanc Suisse

Ne délaissez surtout pas la sociabilisation de votre chiot. Il est essentiel de le sortir dès ses premières semaines de vie dans des lieux publics, afin de l’habituer aux bruits du quotidien et lui donner l’occasion d’appréhender son environnement. En découvrant le monde qui l’entoure dans une atmosphère positive, votre charmant compagnon ne sera pas peureux et se montrera à l’aise dans toutes les situations. Son principal souci demeure surtout d’ordre affectif, étant donné qu’il se montre hyper attaché à ses maîtres. Il est donc primordial de le familiariser à votre rythme de vie pour qu’il ne se sente pas délaissé. Votre chien a certes un immense besoin d’affection, mais vous éviterez de lui témoigner un intérêt excessif au risque de le voir ne plus supporter l’absence de sa famille, même courte. Equilibré et intelligent, le berger blanc suisse est extrêmement facile à éduquer si vous prenez le temps de le faire en douceur et de manière ludique. A cause de son tempérament affirmé et de sa très grande sensibilité, il convient tout de même de se montrer assez ferme.

Quelques conseils

Renseignez-vous auprès de l’éleveur pour savoir s’il propose suffisamment de stimulations sonores, visuelles et tactiles à ses chiots. Puis, il vous appartiendra de continuer le travail en présentant votre nouveau compagnon à des enfants, personnes âgées, individus en uniforme sans oublier les animaux qu’il pourra être amené à côtoyer dans sa vie. Enfin, vous exigerez la radio des hanches et des coudes, ainsi que le test génétique MDR1 des parents pour vous assurer d’adopter un chien en parfaite santé.

Crédits photos : Fotolia et © Flickr : niki385434, Sylvie MM, François Chanu

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Berger Blanc Suisse
4.3 (86.67%) 6 votes

Pin It on Pinterest