Race de chien : Eurasier

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

L’eurasier ou eurasien est une race de chien nordique de type spitz qui attire par son allure de gros nounours. Avec son regard malicieux, il est un grand séducteur élégant et fier. L’eurasier s’adapte facilement au style de vie de sa famille, qu’il vive à la ferme, en appartement ou en banlieue.

L’eurasier est un chien de famille idéal. Il est naturellement compréhensif, sa santé est robuste et sa fidélité est immense. Il n’aboie que lorsque la situation l’exige, faisant de lui un gardien attentif. L’eurasier n’est pas un chien d’utilité. Il peut faire de l’agility mais il n’est pas du tout un chien d’attaque ni d’obéissance, encore moins un chien de chasse.

Les caractéristiques du Eurasier

L’eurasier est un chien de taille moyenne dont les proportions sont harmonieuses. Son corps possède une ossature moyennement lourde et il est recouvert d’une fourrure noire, grise, fauve ou sable. La couleur fauve charbonnée avec le museau sombre est typique de la race. Le poil est mi-long et épais, le sous-poil est également très épais. Le poil est court sur les pattes, la gorge et le visage.

Sa tête en forme de cône est un héritage du loup avec des oreilles dressées d’une grandeur moyenne. Le crâne est plat et une ride centrale est bien visible. Ses yeux en amande bien noirs lui donnent un regard intelligent. Les membres sont parfaitement d’aplomb et solides. Au repos, la queue est pendante. Le reste du temps, elle est enroulée sur le dos. La taille du mâle s’étend de 52 à 60 cm et son poids varie de 25 à 32 kilos. La femelle, qui peut mesurer de 48 à 56 cm, pèse entre 20 et 26 kilos. Le prix de l’eurasier monte à plus de 1000 euros.

Origine

Eurasier

L’eurasier est une race créée dans l’unique objectif de lui conférer une personnalité attrayante. L’ethnologue Konrad Lorenz, qui a reçu le prix Nobel de Médecine, ainsi que l’éleveur Julius Wipfel, en sont les initiateurs. Ils ont cherché à reconstituer le Laîka de Nenets, un ancien chien russe vivant à l’état sauvage qui n’existe plus depuis très longtemps.

Un croisement de spitz allemand et de chow-chow effectué en 1969 a permis à une première génération, appelée wolf-chow, de voir le jour. C’est en 1973 que naît l’eurasier, issu du wolf-chow et du samoyède. La même année, la Fédération cynologique internationale reconnaît l’eurasier qui se répand en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Hollande et en Suisse ainsi qu’en Espagne.

Son nom marque le lien entre les origines asiatiques du chow-chow et du samoyède, et européennes du spitz-loup, qui ont servi à la naissance de l’eurasier.

Caractère de ce chien de race

L’eurasier est le compagnon tendre et affectueux dont tout les amoureux des chiens rêvent. Il est fidèle à son maître et ne supporte pas la solitude. Il a besoin constamment de la compagnie de sa famille pour être épanoui. Son caractère stable et calme, remarquablement équilibré, fait que l’eurasier n’est jamais agressif. Comme il est gai sans être turbulent, il est possible de l’emmener partout car il a une attitude de réserve.

L’eurasier est calme, avec un seuil de réactivité élevé. Mais étant un chien primitif, il reste assez indépendant. Toutefois, il est affectueux et proche de son maître. Lorsqu’une personne ne lui plaît pas, il a tendance à l’ignorer en la snobant. Pour autant, il est très sociable avec les personnes comme avec les animaux. Il faut cependant veiller à ce qu’il ne se fasse pas agresser au risque de garder des rapports conflictuels avec l’espèce ou le sexe de l’agresseur. L’eurasier garde sa propriété avec vigilance et aboie seulement pour prévenir. En effet, l’eurasier possède beaucoup de spécificités du loup, qui n’a aucun intérêt à aboyer juste pour le plaisir.

Santé

L’eurasier est un chien très robuste et rustique qui est rarement malade. Il peut toutefois souffrir de dysplasie des hanches, comme beaucoup de chiens de sa taille. Il est important de s’orienter vers un élevage qui prend soin de faire des radiographies de ses reproducteurs.

Cette maladie héréditaire peut également s’aggraver si les conditions de vie ne lui sont pas favorables. Il est donc primordial de lui prodiguer un régime alimentaire adéquat et d’éviter de lui faire trop d’exercices pendant la croissance du chiot car il convient de préserver les articulations. L’eurasier peut parfois souffrir d’une luxation de la rotule, faisant boiter le chien. Cette pathologie apparaît entre 4 et 6 mois. La durée de vie d’un eurasier est d’environ 14 ans.

ban

Conditions de vie

L’eurasier ne peut être pleinement épanoui sans contact humain privilégié. Il a besoin d’être en permanence dans un cadre familial car il a été conçu pour vivre avec l’homme. Il apprécie en même temps les grands espaces et se sentir libre. Il ne faut donc pas lui imposer la vie dans un chenil ni être attaché à une chaîne. L’idéal serait de lui laisser l’accès au jardin pour qu’il puisse venir quand il le souhaite auprès de sa famille. Il adore jouer, encore plus avec les enfants même ceux qu’il ne connaît pas. Il n’est pas sportif mais il aime les promenades dans la nature.

Éducation

EurasierL’eurasier possède un fort caractère et il est très sensible. Il besoin d’une éducation rigoureuse et suivie, pleine de compréhension. Etant un chien primitif, il lui faut une hiérarchie clairement structurée. Il doit comprendre que son maître est le dominant. Il réfléchit avant d’obéir, il faut donc lui donner l’opportunité de comprendre pourquoi il reçoit tel ordre. Doté d’une intelligence vive, il comprendra vite mais se montrera têtu si les ordres sont incohérents.

Beaucoup de patience et de douceur, mais également de persuasion seront essentielles tout au long de son éducation. Lorsqu’il est chiot, il acquiert rapidement la propreté. Il est conseillé de le mettre régulièrement en contact avec l’être humain et les animaux pour le sociabiliser au maximum. Des contacts sociaux positifs l’aideront à développer un comportement stable sans crainte ni peur. Lorsqu’il connaît les règles, il est inutile de répéter les exercices éducatifs.

Remarques et conseils

L’eurasier mériterait d’être plus reconnu en France. C’est véritablement le chien idéal pour les personnes qui aiment son air d’ours. Son caractère expansif est plus agréable que celui du chow-chow qui est pourtant plus répandu. Son poil épais est peu salissant. Le brosser une fois par semaine est suffisant. En période de mue, une étrille s’avère nécessaire. Pour entretenir sa fourrure, un lavage deux fois par an avec un shampoing pour chien est recommandé.

L’eurasier n’est pas gourmand mais boit beaucoup d’eau. Pour son gabarit, il mange peu et se montre parfois difficile. Il faut mieux le faire manger après une activité physique pour éviter le risque de torsion d’estomac.

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Eurasier
3.7 (74.46%) 65 votes

Pin It on Pinterest