Race de chien : Hovawart

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

Le hovawart est un chien de taille moyenne à l’aspect de loup, réputé pour son flair. Ce chien de compagnie donne beaucoup d’affection. A l’origine, il était un chien de troupeaux et il se montre désormais utile dans toutes sortes de travail, comme la recherche de blessés dans les décombres, en avalanches et en explosifs ou stupéfiants.

Avec son extrême douceur, il accompagne les personnes handicapées, plus précisément celles qui souffrent d’un handicap sensoriel. Son intelligence lui permet de se rendre utile pour aider les malvoyants ou malentendants au quotidien. Le hovawart intervient également dans le travail de police et de sécurité.

Les caractéristiques du Hovawart

Le hovawart est légèrement allongé avec une tête fort constituée d’un large front bombé. Les yeux ovale sont marron foncé et confèrent à la race un regard d’une gentillesse remarquable. Les oreilles triangulaires sont espacées et attachées haut, retombant discrètement sur les joues.

L’extrémité des oreilles est légèrement arrondie. La longue queue va au-delà du jarret et peut aller jusqu’à se courber sur le dos. La femelle est plus fine que le mâle, leur différence est clairement marquée, surtout au niveau de la forme de la tête. Le mâle est plus grand que la femelle, avec une taille comprise entre 64 et 70 cm, tandis que la femelle mesure de 58 à 65 cm tout au plus.

Le poids varie de 25 à 40 kilos. Le pelage du hovawart peut être entièrement noir, noir et feu ou blond. Le long poil est dense et légèrement ondulé, et le sous-poil est quasiment inexistant.

Origine

Hovawart

Les origines de la race sont très anciennes. En allemand médiéval, Hovawart désigne le gardien de la ferme. Dès le début, il s’est illustré comme chien d’utilisé en Allemagne et était réellement apprécié, comme l’attestent plusieurs écrits juridiques médiévaux. Les codes allemands du Moyen Age datant de 1274 mentionnaient son nom en tant que chien de garde de l’aristocratie et des troupeaux.

En 1380, Der Schwabenspiegel punit sévèrement les personnes qui oseraient se montrer malveillantes envers un hovawart. La race a failli disparaitre après la Première Guerre mondiale. Le scientifique Kurt F. König s’est démené pour la sauver. Le premier hovawart fut enregistré en 1922. Le chien des fermes a été croisé avec des bergers allemands, des leonbergs et des terre-neuve entre autres. Les mesures de sélection ont été très strictes pour obtenir le chien d’utilité actuel. Tout a été mis en place pour que son état de santé soit parfait.

Dès lors, les chiens choisis ne font pas l’objet de dysplasie de la hanche.

Caractère de ce chien de race

Cette race est vigoureuse et polyvalente. Le hovawart est de nature équilibré, gentil, calme et doté d’un fort instinct de protection et de combat. Il est toujours vigilant mais sans aucune once d’agressivité. Il est sûr de lui très attaché à son entourage familial. Très affectueux avec ses maîtres, il se montre incroyablement doux avec les enfants.

Énergique et endurant, il court et saute en toute aisance. Il aime l’eau et nager constitue l’une de ses passions.

Santé

Le hovawart est très résistant. Il n’est pas fragile et de ce fait, il n’a pas de problèmes particuliers. Il peut alors vivre jusqu’à 14 ans, voire plus s’il est bien nourri et reçoit toute l’attention qu’il mérite.

ban

Conditions de vie

Le hovawart est robuste et supporte facilement les changements de température grâce à son épaisse fourrure et ses longs poils recouvrant tout son corps. Toutefois, il préfère le froid aux grosses chaleurs. Sortir par temps de pluie lui plaît tout particulièrement, tout comme lorsque le vent souffle fort.

L’hiver est sa saison favorite car aime le froid et surtout se recouvrir de neige et courir dans un épais manteau blanc. Il peut ainsi vivre à l’extérieur mais il a besoin d’être entouré de sa famille. S’il vit en appartement, plusieurs sorties quotidiennes se révèleront impératives. Le hovawart est compatible avec toutes les situations familiales et la présence de nourrissons. Son maître doit être sportif pour l’emmener en promenade.

La marche doit être de préférence active, et son maître devra lui consacrer du temps pour lui apporter toute l’affection dont il a besoin. Qu’il s’agisse de câlin, d’instants de détente à ses côté, de moments de jeux ou d’éducation, le hovawart ne demande que la compagnie humaine.

Éducation

HovawartLe hovawart est calme et équilibré, ce qui facilite son éducation. Cependant, l’entente peut s’avérer problématique avec ses congénères du même sexe. Il lui faut une éducation ferme et patiente, tout en douceur. Lorsqu’il est utilisé pour accompagner les personnes handicapées ou les policiers et les agents de sécurité, il est nécessaire de lui apporter une éducation spécialisée.

Remarques et conseils

Bien que ses origines soient anciennes, le hovawart est une race assez récente. Il aboie peu. Lorsqu’il s’exprime, sa voix est profonde et sonore, impressionnante. Le hovawart atteint sa maturité tardivement, vers l’âge de 2 ans.

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Hovawart
4.1 (82.86%) 7 votes

Pin It on Pinterest