Race de chien : Mastiff

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

Qu’est-ce qu’il est mignon, ce chien au regard doux, rempli d’amour et de demande de tendresse ! En le regardant, nous n’avons qu’une envie : celle de le prendre dans nos bras et le chouchouter. Néanmoins, cela suffit-il à le rendre heureux ? Qu’en est-il de son quotidien, de son caractère, de sa santé et de son dressage ?

Voici quelques informations qui vous éclaireront sur tous ces points.

Les caractéristiques du Mastiff

Autrement appelé “dogue anglais” et appartenant au groupe des bouviers suisses, le mastiff est un grand chien. Sa morphologie impose de se tenir respectueux envers lui. Néanmoins, lorsque l’on se dit amoureux de la race canine, il est normal de la respecter. Sa tête a une ossature très carrée, avec un crâne bien plat et large.

Lorsque le chien se montre à l’affût de quelque chose, son “visage” présente quelques rides. A contrario, ses yeux sont tout petits, très foncés mais tirant tout de même sur la couleur noisette. Les oreilles ont une physionomie contraire à la tête, puisqu’elles sont petites, contre les joues, fines et droites.

Le corps, quant à lui, est assez imposant, mais reste cependant parfaitement symétrique. Sa queue est bien pendante. Son pelage est dense et ras. Son museau et ses oreilles sont, généralement, noirs, alors que son corps peut être gris, fauve ou abricot. Son poids est, bien sûr, proportionnel à sa taille, soit 70 à 100 kg pour un mâle de 76 à 85 cm et/ou une femelle de 66 à 75 cm.

Origine

Mastiff

Elle date de bien loin et d’il y a bien longtemps, en l’an 55 avant Jésus-Christ. Les légions de César se sont trouvées confrontées au Bullmastiff, bien trapu, avec une grosse tête et des mâchoires dont la puissance était bel et bien là. Mais cette attaque de chiens concernait aussi les Mâtins assyro-babyloniens qui n’ont pas hésité à donner quelques coups de dents et de pattes à ces légionnaires.

Ce second chien ressemblait plus à un lion qu’à un chien. Ces deux types de canins, les uns contre les autres, provoquait un contraste de taille impressionnant. Malgré tout, cela n’a pas empêché les Romains ne les emportaient pour les faire se reproduire entre eux. Ainsi, le Mastiff vient tout droit de ces chiens-là qui, à l’époque, étaient utilisés comme chiens de combats. Leur puissance leur permettait de se battre contre des bêtes très féroces.

Caractère de ce chien de race

Docile et conciliant, le mastiff n’utilise pas sa force inutilement. Il ne réfère pas à un unique maître, mais se sert de ses origines pour défendre la famille entière. Son amour pour les membres de sa famille est important, faisant de lui un bon chien de compagnie et de garde. Autant il sait rester à sa place, calme et agréable, autant il peut se transformer en une arme de guerre si un danger s’approche. L’emmener en voyage n’est pas pensable, tant il déteste cela.

C’est normal pour un chien de cette taille, il n’a pas envie de se retrouver enfermé dans un espace clos qui l’empêchera de bouger. Il préfère rester en liberté, à courir, gambader et sauter. Il est très joueur et affectueux, d’où les bons moments que vous passerez en sa compagnie.

Conditions de vie

Il faut reconnaître que ce chien “géant” a besoin d’espace pour aller et venir, tant qu’il veut et comme il veut. Un grand jardin est donc indispensable pour le ravir. Néanmoins, ce canin a aussi besoin de l’amour de ces maîtres. Ainsi, pouvoir entrer et sortir lorsqu’il en a envie et passer des moments en votre compagnie fera son plus grand bonheur.

Santé

L’élevage moderne a souhaité ôter la faiblesse génétique du Mastiff. En effet, du fait de ses croisements consanguins, des “tares” apparaissaient. Elles s’atténuent de plus en plus et la durée de vie de votre protégé est bel et bien maintenue à 11 ans. Cette race ne disparaîtra donc pas, d’autant qu’arriver à l’âge adulte, votre compagnon fidèle ne présente plus de problèmes particuliers de maladies.

ban

Dressage

MastiffCe n’est pas simple du tout d’élever un mastiff. Pourquoi ? Tout simplement parce que sa taille imposante peut impressionner et votre ami à quatre pattes le sait très bien. Il peut donc en jouer. De ce fait, la méthode positive est une alternative qui fonctionne bien, à condition de bien lui montrer qui est le maître et “qu’il n’y aura pas de négociations possibles”.

Cela revient à dire qu’il faut savoir le récompenser au bon moment, de même que le gronder s’il n’obéit pas correctement à vos ordres !

Conseil

Si vous voulez un “bon” Mastiff, il est essentiel de vous adresser à un éleveur qui saura vous conseiller en bonne et due forme. Acheter une “copie” n’est pas intéressant, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats en dressage ou dans votre quotidien qu’avec une pure race “mastiff”.

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Mastiff
3.7 (73%) 20 votes

Pin It on Pinterest