La vie en communauté d’un chien s’apprend tous les jours

Vivre avec son chien ou son chiot, cela s’apprend. Tous les propriétaires canins rêvent d’être en parfaite harmonie avec leur petit protégé. Cela dit, un minimum de règles doivent être respectées, sans quoi cela deviendrait du “grand n’importe quoi” et on finirait par se demander qui fait la loi !

Un chien à la maison

Acquérir son chiot ou son chien n’est que du bonheur, mais la place de chacun doit être vraiment définie. Dans un premier temps, il est impératif de ne pas changer son rythme de vie, et d’inculquer la vie de famille à votre chien. Il ne faut pas le délaisser, mais il ne faut pas non plus qu’au travers lui. Il doit partager vos sorties, pouvoir s’installer non loin de vous lorsque vous êtes à table, mais ne dois pas quémander. La nourriture, il l’a dans sa gamelle. Parmi les règles à lui imposer, il ne doit pas aboyer dès qu’un bruit survient, il ne doit pas non plus sauter sur toutes les personnes qui arrivent chez vous. Faire la fête aux invités oui, mais dans une certaine mesure. S’approprier d’un membre de votre famille, grogner ou montrer les dents dès que vous vous approchez de cette personne peut devenir dangereux. Le sentiment de “jalousie” ne doit pas se développer.

La vie en communauté

vie en communauté d’un chien

Ce rythme quotidien s’apprend dès son plus jeune âge. Il ne faut pas tout lui interdire, mais faire les poubelles à l’extérieur, comme à l’intérieur, fait partie des choses à ne pas faire. S’il le fait, il faut lui expliquer que cela ne se fait pas. En revanche, s’il n’obéit pas, il faudra le réprimander. Lui apprendre à ignorer les stimuli de la vie n’est pas chose simple. Un chat, un autre chien, une chienne en chaleur, un bruit sont autant de facteurs qui vont l’exciter. Il faudra donc l’emmener dehors petit à petit et lui faire vivre ses situations au fil du temps. Pour cela, la patience est la première arme à posséder.

La confiance entre le maître et le chien

Un climat de confiance doit être établi. Il ne doit pas avoir peur de vous, mais doit comprendre d’après l’intonation de votre voix et votre regard, s’il fait bien ou mal. Il faut le féliciter lorsqu’il est sage et, pourquoi ne pas, lui donner une friandise de temps en temps. Par contre, il est de votre devoir de rien laisser passer s’il fait des bêtises. Partager des moments de jeux avec vous et lui permettre de se défouler en semaine lui octroie un certain équilibre moral. Son éducation sera d’autant plus simple.

Apprendre à son chien à vivre en communauté vous demandera plusieurs semaines. Néanmoins, rien n’est impossible si un climat de confiance et de gaieté est instauré entre vous et votre boule de poils !

Livres complémentaires :

La vie en communauté d’un chien s’apprend tous les jours
5 (100%) 2 votes

Pin It on Pinterest