Se méfier de l’anthropomorphisme dans la relation “chien-homme”

L’anthropomorphisme n’est pas un comportement normal chez un animal, y compris chez le chien. Celui-ci subit “une transformation” physique et morale que l’homme lui inculque. Mais pourquoi une telle attitude ?

Comment rendre un chien anthropomorphique ?

Vous devez faire attention de ne pas être excessif dans l’amour que vous portez à votre boule de poils. Vous pensez qu’un trop plein d’amour est bon pour votre protégé ? Et bien non. Il faut lui laisser ses réactions animales, parfois sauvages. Vous ne pouvez lui imposer d’avoir des manières humaines. Ce n’est pas bon pour son intellect, ni son développement. Il ne faut pas vouloir faire de votre chien un humain avec tout ce que cela comporte. Pouponner son chien de la même façon que vous le feriez pour un bébé peut entraîner de graves troubles de comportement de votre chien. L’aimer est un acte naturel, mais chacun doit respecter son rang.

Quelques erreurs à ne pas commettre

anthropomorphisme

Il ne faut pas discuter ou lui raconter votre journée avec votre chien comme vous le feriez avec vos enfants ou votre compagnon. Lui donner un prénom humain ou le surnommer “ma puce, mon bébé” ou autres ne doit pas se voir envers un chien. L’autoriser à partager vos repas, lui donner trop à manger ou lui préparer des petits plats qu’il aime ne sont pas des habitudes à lui accorder. Il se contente de sa nourriture qui est très équilibrée selon ses besoins alimentaires. Le bichonner avec des parfums, des teintures, des petits nœuds ou autres gadgets n’est pas digne d’une allure pour votre chien. Il n’a pas à dormir non plus dans votre lit. Seules les personnes sont habilitées à le faire, par souci d’hygiène et d’intimité. Pour finir, son anniversaire ne se fête pas, des faveurs ne lui sont pas accordées en période de fin de d’année ou d’évènements particuliers, comme Halloween. Ce sont des moments que vous partagez avec votre famille et non avec votre chien.

Quelles sont les conséquences de l’anthropomorphisme

L’énumération qui va suivre n’est pas exhaustive et les conséquences ne sont pas systématiques non plus. En revanche, il faut les prendre tout de même en considération, évitant les mauvaises surprises. En rendant votre animal anthropomorphique, vous risquez d’oublier les besoins vitaux qu’il pourrait avoir. En cédant à toutes ses envies ou les vôtres, vous avez de fortes chances de le rendre capricieux, voire agressif ou peureux. Le nourrir avec d’autres aliments que les siens entraîne l’obésité ou le surpoids, conduisant l’animal à de graves maladies, voire la mort. En le coiffant ou l’ornant de “chouchous”, vous empêchez votre animal d’avoir une vie sociale canine normale.

L’anthropomorphisme est considéré comme un comportement anormal développé chez votre compagnon à quatre pattes qui le gênera tout au long de son existence. Il en sera très malheureux, peu équilibré.

Livres complémentaires :

Se méfier de l’anthropomorphisme dans la relation “chien-homme”
4 (80%) 8 votes

Pin It on Pinterest