L’apprentissage de la marche en laisse

Que de plaisir partagé par le maître et son compagnon fidèle, lors d’une promenade ! Pour que ce moment ne soit que plus intense, la promenade en laisse doit se faire dans “les règles de l’art”, tant pour le chien que pour son maître. Mais comment faire pour que tout se passe bien ? Tout ceci est un apprentissage !

Le lieu d’apprentissage

Il est impératif de faire comprendre à son chien qu’il ne faut pas avoir peur de sa laisse. Elle n’est pas là pour le torturer, mais pour le protéger de certains dangers, notamment des voitures ou de l’égarement. Afin de ne pas rater la pratique de la laisse, pourquoi ne pas tout simplement mettre la laisse autour du cou de votre chien, tranquillement chez vous ? Il pourra jouer avec vous, avec vos enfants, tout en étant tenu en laisse ? Une fois cette autorité acquise, vous pourrez l’emmener dehors, dans des endroits calmes, sans danger. Il faut qu’il s’habitue aux bruits extérieurs, sans pour autant être apeuré. Les rues très passantes sont déconseillées pour les débuts. Il faut tout d’abord qu’il accepte vos nouveaux ordres et nouvelles recommandations. Ce n’est qu’une fois ces habitudes prises que vous pourrez l’emmener dans des lieux plus bruyants. Cet apprentissage étant de longue haleine, la patience est donc de mise.

L’apprentissage en lui-même

marche en laisse

Lorsque la laisse est autour du cou de votre compagnon préféré, vous la laissez molle. Cela permet de pouvoir tirer un peu dessus si besoin, sans pour autant étrangler votre chien. Lorsque vous lui parlez, l’utilisation de mots simples, constamment répétés, est préconisée. Les “Non”, “Stop”, “Aux pieds” doivent être assimilés par votre animal. Il doit marcher près de vous, sans gigoter dans tous les sens, ni s’enrouler autour de vous. La laisse est une marque de discipline qu’il doit respecter. S’il désobéit, vous pouvez le réprimander, mais à l’inverse, s’il est sage et vous écoute, il faut le féliciter. Il fera très vite la différence entre ce qui est bien ou mal.

Quelques astuces qui fonctionnent très bien

Le fait de ne pas partir très loin de chez vous octroie un meilleur retour. Le porter n’est pas une habitude à lui donner, il deviendrait trop paresseux. Si votre vie personnelle vous le permet, vous devez effectuer cette mission deux à trois fois par jour. Il en profitera pour faire son pipi, et sera agréable à vivre. Lui apprendre à bien se tenir en laisse se fait dès son plus jeune âge. Les bonnes manières se prendront très vite et très bien. Ne commettez pas l’erreur de tirer sur sa laisse pour qu’il avance. Il vaut mieux faire preuve de patience et d’autorité que de lui faire mal. Jouer à le tapoter avec sa laisse ou le laisser jouer avec ne se fait pas, dans la mesure où la laisse n’est pas un jouet, mais un outil disciplinaire.

L’apprentissage de la marche en laisse devient un réel plaisir si tout se fait dans le calme !

Livres complémentaires :

L’apprentissage de la marche en laisse
4 (80%) 5 votes

Pin It on Pinterest