L’arrivée d’un chiot chez soi se prépare

Eh oui, votre chiot va bientôt faire son entrée chez vous. Cette arrivée doit se préparer en bonne et due forme, afin que tout se passe “dans le meilleur des mondes possibles”. Mais savez-vous ce qui est le mieux ?

Comment envisager sa venue

Votre chiot est retenu, sa bonne santé a été certifiée, sa sociabilisassions est déjà commencée. Tout va bien pour vous, mais encore faut-il qu’il rentre dans un environnement qui ne le perturbera pas non plus. Habitué au chenil, il faut qu’il puisse prendre ses marques à votre domicile. Depuis sa naissance, il n’a connu qu’un seul monde et maintenant, voilà qu’il en est coupé. Son nouveau petit nid douillet doit lui être chaleureux. Les adultes et les enfants, qui l’entoureront, devront se tenir aux mêmes consignes. Les ordres et les consignes donnés par les uns sont maintenus par les autres. Il est temps de bien préparer son arrivée, non ?

L’arrivée chez vous

L'arrivée d'un chiot

Votre chiot va intégrer votre vie, votre mode de vie et prendre de nouvelles habitudes. Pour l’heure, même si votre entourage se réjouit de voir arriver cette boule de poils, il faut que cela s’effectue dans le calme. Chacun doit se tenir à des obligations qui seront effectives tout le restant de ses jours. Il ne faudrait pas que votre chiot “panique” dès ses premières heures chez vous. La première chose à faire est de lui montrer son panier, en lui expliquant qu’il peut s’y réfugier pour s’y reposer et être au calme. Déposé hors passage, il pourra se plonger dans un monde bien à lui. Chacun des membres de votre famille pourra le regarder, lui parler, mais ne pas l’agiter pour rien.

Quelques “effets indésirables”

Il n’est pas rare de voir son chiot uriner dans la maison. Cette situation est pour lui l’occasion de se soulager de certaines tensions du fait de l’inconnu ou d’une émotion contenue. Dans ce cas, il ne faut pas le gronder, mais l’emmener dehors au plus vite. Il comprendra tout de suite qu’il doit faire ses besoins dehors et non à l’intérieur. De plus, il risque de ne pas manger à sa faim, de ne pas autant que vous l’espériez. Votre patience et votre indulgence l’aideront dans son éducation. Votre chiot a besoin de vous pour une meilleure adaptation à sa nouvelle vie.

Le mieux est de laisser votre chiot s’adapter à ses nouveaux lieux, à son rythme. Votre animal, tout bébé qu’il soit, n’est pas une peluche. Il ne faut pas jouer avec n’importe quand, surtout dans les premiers mois de son arrivée. Il faut le respecter, tout en lui donnant des lignes de conduite à observer.

Livres complémentaires :

L’arrivée d’un chiot chez soi se prépare
4.8 (95%) 4 votes

Pin It on Pinterest