Quand récompenser son chien

A cette question, les propriétaires vous répondront sans doute “Oui, à chaque fois qu’il fait quelque chose de bien”. Le tout est de bien faire la distinction entre ce qui est bien, ce qui est tolérable et ce qui ne l’est pas. On ne récompense pas son chien pour un oui ou pour non, cela n’aurait plus de sens et deviendrait un automatisme pour lui.

A savoir

Les récompenses sont importantes lorsque vous dressez votre chien. Pourquoi ? Parce que cela signifie que vous êtes son maître, vous êtes content de lui, il vous a obéi. Néanmoins, à l’inverse, la punition reste tout autant primordiale. S’il ne fait pas ce que vous lui demandez, alors il est puni. Ses erreurs ne doivent pas se transformer en mauvaises habitudes. Il faut le reprendre dès le départ ou le féliciter dès qu’il fait bien. Le fait de le “taper” (le tapoter) n’est pas vraiment très grave pour vous, mais pour lui, cela risque d’être vexant. Alors que faire ? Et comment faire ?

Quand faut-il le récompenser ?

Afin que votre canin comprenne qu’il a bien ou mal agi, vous devez le récompenser ou non. Il faudra vous adapter selon le comportement de votre animal. Certains comprennent mieux par le comportement négatif, d’autres “plus durs de caractère” préfèrent le comportement positif. Alors que les techniques de dressage sont très diverses, vous ne savez peut-être plus à quel saint vous vouez pour savoir quand et comment récompenser votre toutou. Si vous vous adressez à un professionnel, il vous dira automatiquement que l’optimisme est le meilleur moyen de progresser. Certes, ce n’est pas faux, mais il faut garder quand même une part de sévérité pour que votre chien comprenne aussi qu’il agit mal. Il faut impérativement qu’il fasse la part des choses.

Quel est le bon moment ?

récompenser son chien

Lorsqu’il obéit, qu’il fait ses besoins au bon endroit, qu’il attend patiemment votre retour, qu’il sort en promenade sans tirer sur sa laisse, qu’il s’exécute lorsque vous lui donnez un ordre sont des moments qu’il faut récompenser. Vous lui ferez de grosses caresses ou un câlin, vous le féliciterez verbalement, vous lui donnerez une friandise. Chaque maître adapte sa récompense. Cette solution est bien efficace, car votre animal, tout chien qu’il est, a un cerveau et sait réfléchir. Grâce à la technique de la récompense, il mettra tout en œuvre pour vous faire plaisir et avoir sa “gâterie”. Par contre, s’il désobéit totalement ou partiellement, ne lui donnez rien, mais au contraire, montrez-lui votre insatisfaction.

En conclusion, il faut savoir et admettre que votre chien est un être vivant avant tout. Le gronder pour tout et pour rien fera que votre protégé vous ignorera. Le frapper violemment enlève toute la confiance qu’il peut avoir envers vous. Le dressage deviendra donc très compliqué, alors qu’il aurait pu être si simple !

Livres complémentaires :

Quand récompenser son chien
4.7 (93.33%) 3 votes

Pin It on Pinterest