Apprendre à son chien à ne pas aboyer pour rien

Apprendre à son chien à ne plus aboyer semble un “travail de titan”. Il faut le dire, les hommes aiment parler et les chiens aiment aboyer. Rien de plus naturel jusque-là, mais lorsqu’ils aboient pour tout et pour rien, le plaisir du maître n’y est plus. Bien au contraire, cela devient même très irritable. Alors que faire pour en venir à bout de ces excès d’aboiements ?

A savoir

Lorsque votre chien commence à aboyer, dès son plus jeune âge, tout semble amusant, puisqu’il s’agit de la prise de parole. Par contre, attention qu’il n’en prenne pas l’habitude, vos voisins risquant de prendre bien mal ce bruit qui perturbe leur quotidien. Il a le droit de parler, oui, mais pas d’embêter tout le monde. Certaines situations font qu’il est important que le chien aboie, mais il y a des fois où on préfèrerait s’entendre parler. Une fois que la cause de l’aboiement excessif est trouvée, il faut alors agir pour stopper ce désagrément. A force de “combat”, votre animal de compagnie saura faire la part des choses et vous donnera entière satisfaction.

Pourquoi aboient-ils?

Apprendre à son chien à ne pas aboyer

Ils veulent sans doute vous dire quelque chose. Ils insistent puisqu’ils ne peuvent pas employer le langage humain. Ils ont soif, faim, ils veulent un câlin, jouer ou aller faire leurs besoins ? Il est indispensable qu’ils expriment leur souhait d’une manière ou d’une autre. L’aboiement, chez le chien, est aussi une manière de se protéger et marque son territoire. Bien sur, la raison que nous connaissons tous, est la prévention contre un danger proche. Dans des moments de solitude, de stress ou d’excitation, votre boule de poils peut se mettre à aboyer. Autant de raisons qui font que votre chien pourrait aboyer, mais de là à le faire intempestivement, non !

Quel est le secret?

Face à un chien qui aboie sans modération, il faut savoir garder son calme. Crier pourrait effrayer votre chien, il n’aura plus confiance en vous. S’il s’agit de moments d’ennui, il faut trouver une solution pour stimuler son physique et son mental, de manière continue. Lorsque vous rentrez chez vous, il faudra ignorer votre animal si vous savez qu’il a aboyé toute la journée. Lui “faire la fête” le conforte dans son aboiement. Par contre, si vous apprenez qu’il a été mignon durant ces longues heures d’absence, la récompense l’encouragera à continuer dans sa sagesse. Si aucune de ces techniques ne fonctionnent, l’utilisation du collier anti-aboiement sera alors envisageable.

Apprendre à votre chien à ne pas aboyer pour rien ne se fait pas en un jour, tant les situations sont toutes différentes de l’une à l’autre. Alors, armez-vous de patience et de calme, vous aurez du résultat assez vite !

Livres complémentaires :

Apprendre à son chien à ne pas aboyer pour rien
4.2 (84%) 5 votes

Pin It on Pinterest