Les calculs chez le chien

Les cristaux sont de minuscules calculs, ressemblant à des grains de sable. Les calculs, eux, sont plus gros. Ils sont aussi appelés “pierres”. Les plus fréquents, chez le chien, sont les oxalates de calcium et les struvites. Le développement de calculs se fait très lentement, prenant parfois plusieurs semaines, voire jusqu’à plusieurs mois.

Comment déceler les calculs chez son chien

Une alimentation trop riche en minéraux, l’obésité ou certains traitements médicamenteux favorisent l’arrivée de calculs. Ces derniers sont constatés suite à la présence de sang dans les urines, au fait que le chien urine nettement moins souvent et qu’il se lèche plusieurs fois par jour, notamment au niveau des parties génitales. Des douleurs abdominales peuvent être ressenties, tout comme des vomissements et une grosse fatigue. Ne plus uriner augmente le taux de potassium dans le sang, pouvant entraîner le décès de votre animal.

Côté diagnostic et traitement

calculs chez le chien

Pour détecter parfaitement les calculs, il faut commencer par faire une analyse d’urine. Si calculs il y a, la radiographie sera de rigueur pour savoir à quel endroit ceux-ci se situent. Ils peuvent se trouver dans les reins, la vessie, l’urètre ou les uretères. Si rien n’est constaté sur la radio, une échographie sera alors envisagée. Présents au cours d’une infection urinaire, il suffit de traiter cette infection pour que les cristaux ou pierres disparaissent. Le pH reprend son taux normal et les “calculs” sont dissous. En revanche, lorsqu’il s’agit d’un problème urinaire plus grave, une diète urinaire s’impose. Soignable, cette “maladie” ne nécessite que des antibiotiques. Par contre, pour les calculs plus gros, une intervention chirurgicale est obligatoire.

Que faire ensuite ?

Si votre protégé se fait opérer pour enlèvement de calculs ou qu’il doit être traité pour dissoudre les grains de sable, alors un régime alimentaire doit être suivi après. Il faut pousser votre chien à boire davantage, soit en lui changeant son eau plusieurs fois par jour, soit en mettant plusieurs bols dispersés dans les pièces où votre chien peut aller. Le fait de conserver une eau fraîche, surtout en période de grosses chaleurs, l’incitera à boire pour se rafraîchir. En complément de cette eau limpide, il est indispensable de sortir votre chien régulièrement et de le mettre au régime s’il est obèse ou tend vers l’obésité.

Afin que de préserver la santé de votre chien et d’éviter ce type de désagrément, son alimentation doit être équilibrée, tant sur le plan des aliments que sur les boissons. Faire manger et boire n’importe quoi à son chien sous prétexte qu’il n’est qu’un chien n’est pas la solution. Il mérite d’être traité comme un roi, sa santé en dépendant !

Livres complémentaires :

Les calculs chez le chien
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest