Les épillets, sur votre chien, à enlever immédiatement

Les épillets sont des épis de graminées sauvages qui sont bel et bien vivants. En effet, les enfants s’en servent bien souvent comme fléchettes, mais il faut savoir qu’ils sont particulièrement dangereux. Malheureusement, ces derniers ne le sont pas uniquement sur l’homme. Ils sont très néfastes aux animaux, notamment aux chiens qui aiment gambader et courir dans les champs.

Les épillets ne font pas les choses à moitié

La fin du printemps et le début de l’été sont des moments propices pour la pousse des épillets. Paraissant inoffensifs à d’œil nu, ils sont pourtant très nuisibles. Lors des sorties ou des promenades en campagne, les petits et gros chiens ont la “fâcheuse” envie de courir les champs. Ils se défoulent, ils sont contents de pouvoir profiter pleinement de l’air libre. Malheureusement, les épillets se produisent en grande quantité lors de températures élevées, et s’en donnent à cœur joie et envahissent votre chien. Sur la peau ou dans les muqueuses, vos boules de poils peuvent en avoir aussi dans la gorge, le nez et les oreilles. Sur le moment, rien ne semble très grave. Pourtant, votre animal préféré ressentira une gêne qu’il finira par ne plus pouvoir gérer.

L’évolution physique des épillets

Les épillets

Ces “plantes” vivantes ont la particularité de s’accrocher partout. Sur les pulls, comme sur les poils de chien, ils sont toujours présents. Les propriétaires canins ne les aiment pas. Pourquoi? Tout simplement, parce que les épillets progressent rapidement, trouant la peau et/ou les tissus, grâce à leur bout pointu. Ils pénètrent partout et peuvent donc provoquer de graves dommages pour les animaux. Seuls les vétérinaires sont en mesure de les ôter, possédant les pinces qu’il faut pour ne pas faire souffrir l’animal.

Des effets néfastes pour le chien

Hormis la toux ou les éternuements que votre petit protégé peut avoir, des démangeaisons inhabituelles surviennent. De ce fait, votre chien peut s’écorcher. A force de lécher ses lésions, ses plaies peuvent aussi s’infecter. Les oreilles, le nez, les yeux, la bouche ne sont pas les seuls organes à être touchés, l’appareil génital l’est aussi, les sacs anaux sont un lieu aimé de ces graminées. Possédant des sortes d’écailles, ces plantes s’accrochent partout, faisant effet de crochets, empêchant de les enlever correctement et facilement. Des complications surviennent, comme les abcès. L’intervention chirurgicale s’impose.

Le but étant d’éviter ce genre de situations, il est indispensable d’enlever les épillets que vous pouvez voir sur votre chien. Lui raser ses poils avant la saison des épillets réduit considérablement ces risques. Autour des oreilles, du nez, entre les ongles, tout est bon pour que les épillets y construisent leur refuge!

Livres complémentaires :

Les épillets, sur votre chien, à enlever immédiatement
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest