Prendre la température de son chien

Il n’est déjà pas facile de prendre la température d’un enfant, alors imaginez-vous la prendre chez un animal. Lorsque l’on aime son chien et qu’il souffre, nous mettons tout en œuvre pour pallier à ses besoins et le secourir.

La température idéale pour son chien

En prenant la fièvre d’un chien, vous saurez tout de suite s’il est en bonne santé ou non. Acte à ne pas négliger, il est aussi important de la prendre correctement, d’une part pour ne pas faire mal au chien, d’autre part pour que les fois d’après, il comprenne que ce que vous faites est pour son bien. Oscillant entre 38 et 39 degrés, ne vous étonnez pas de trouver cette température sur votre thermomètre. C’est normal. Elle peut aussi varier selon la météo. Au plus il fait chaud, au plus la température de votre chien sera haute. Attention cependant qu’il n’atteigne pas les 40°. Lors de grosses chaleurs, il vous faudra le protéger en l’hydratant régulièrement et en le gardant à l’ombre. Un coup de chaud peut très vite arriver.

Ne pas paniquer devant l’hypothermie et la fièvre

température de son chien

On parle souvent de fièvre lors de températures du chien au-dessus de 39°. L’hypothermie est l’inverse, la température descend en dessous de 38°. Il faut savoir que selon l’activité de votre chien et les conditions météorologiques, ces degrés peuvent considérablement monter ou descendre. Constater s’il s’agit de la fièvre ou d’hypothermie ne s’arrête pas à une simple lecture d’un thermomètre qui vient de “bipper”. Cela dépend de son état général. S’il se sent fatiguer et mange peu ou pas, s’il a du mal à sortir en promenade avec vous ou s’il n’est pas aussi vif que d’habitude, alors votre chien couve peut-être une pathologie. Dans ce cas, il est important de prendre sa fièvre et de consulter un vétérinaire.

Et comment prendre sa fièvre?

Il faut tout simplement introduire le thermomètre électronique dans l’anus de votre petit malade. Vous ne devez pas utiliser de thermomètre en verre avec du mercure. Un mouvement brusque suffirait à casser celui-ci. Depuis quelques temps, on constate que les thermomètres souples sont beaucoup mieux pour ce type d’intervention. Que le chien bouge ou non, le thermomètre ne casse pas. La température est fiable. Les thermomètres frontaux ou auriculaires le sont moins, du fait de la présence de poils au niveau des oreilles et du front du chien. Pour prendre la température de votre protégé, il faut enduire le bout du thermomètre de vaseline. Vous levez sa queue et lui introduisez délicatement l’appareil dans l’anus. Il ne sentira rien et ne blessera pas.

Il est important de se souvenir que la prise de température de votre animal à poils est une garantie de bonne santé de ce dernier!

Livres complémentaires :

Prendre la température de son chien
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest